L’Observatoire des usages du Digital est un dispositif permanent d’observation des usages au quotidien des nouvelles technologies par les Français.

Ce dispositif permet d’étudier les mécanismes d’appropriation de ces nouveaux usages, notamment au travers d’enquêtes qualitatives et quantitatives globales/sectorielles. Ceci, afin de mieux comprendre ces nouveaux usages, de détecter les signaux faibles, les nouveaux services et nouvelles relations qui en découlent.

L’enjeu pour les marques est d’adopter la culture des consommateurs connectés plus que leurs outils.

Notre démarche

La méthodologie déployée suit une articulation permettant de définir les déterminants sociaux de la digitalisation, de comprendre l’articulation entre sphère privée et professionnelle et d’identifier les valeurs et exigences attendus par catégories de consommateurs.

ANALYSER LES DYNAMIQUES

  • Thème : comment devient-on connecté ?
  • Interrogation de 30 participants
  • Recueil des perceptions via une plateforme online
  • 6 semaines de terrain

ILLUSTRER LES COMPORTEMENTS

  • Thème : « Vis ma vie » de connectés
  • Interrogation de 15 participants
  • Portraits filmés des interviewés
  • Mise en situation réelle

MESURER LES PRATIQUES

  • Quantifier le poids des dynamiques de digitalisation
  • Interrogation de 1000 individus
  • Recueil des opinions sur panel online
  • Validation statistique des segments

DÉCRYPTER LES ATTENTES

  • Synthétiser les informations
  • Proposer des clés de lecture
  • Axe 1 : comment le digital se diffuse et change les comportements
  • Axe 2 : quelles sont les tendances prospectives à 5 ans

Bénéfices

Identifier les attentes

Observer la sphère personnelle et interpersonnelle et professionnelle :
Quelle sphère détermine les usages ? Quelles différences selon les cibles ? Où se forment les nouveaux gestes, les nouvelles normes sociales qui auront un impact dans l’univers de la relation marchande.

Explorer les usages

Questionner les usages plutôt que les perceptions, les attentes et les appétences :
La question clé « comment faites-vous ? », plutôt que «qu’en pensez-vous ?»

Vos contacts

Contactez-nous
ou par e-mail